Le Ministre de l’Intérieur renonce au commissariat de Toulon

Gérard Collomb a oublié sa visite au commissariat de Toulon. Alors qu’il dînait à la préfecture du Var le jeudi 24 mai, notamment aux côtés des parlementaires du département, dont Geneviève Levy, le Ministre de l’Intérieur a subitement décidé de se rendre à Marseille alors qu’il était attendu en soirée au commissariat de Toulon pour rencontrer le directeur départemental de la Sécurité Publique, des fonctionnaires et des représentants syndicaux.

Il semblerait que le Ministre de l’Intérieur n’ait pas voulu voir et entendre le quotidien des fonctionnaires de police de son Ministère. Peut être que cette réalité, loin des effets de communication habituels, a pu dissuader le Ministre de se frotter à la réalité d’une profession qu’il semble si mal à l’aise à incarner. Dans un commissariat délabré, non entretenu, sans moyens matériels, les policiers toulonnais sont à présent sans Ministre de Tutelle. Geneviève Levy et Jean-Louis MASSON ont tenu à faire part de leur agacement dans un communiqué de presse :

Communiqué de Geneviève Lévy et Jean-Louis Masson, députés du Var :

Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, présent à Toulon le 24 Mai a annulé au dernier moment une visite aux policiers du commissariat de Toulon qui était programmée pour se rendre à Marseille sur les lieux d’un fait datant déjà de 4 jours. Ce faisant, il a choisi un agenda dicté par la politique politicienne et médiatique plutôt que de s’en tenir à ses missions républicaines.
Ce choix est d’autant plus regrettable que le commissariat de Toulon est désuet. Il a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs interventions, auxquelles je m’associe, de la part d’Hubert Falco et Geneviève Lévy. Nous exprimons notre solidarité avec les forces de l’ordre et leurs représentants,  que nous soutenons dans leurs revendications liées à l’exercice de leurs missions de protection de nos concitoyens.