Geneviève Levy a visité le centre pénitentiaire de Toulon-La Farlède

Geneviève Levy a visité le 8 février 2019 le centre pénitentiaire de Toulon-La Farlède avec son collègue Jean-Louis Masson. Ce fut pour eux l’occasion de voir le quotidien des personnes incarcérées, d’échanger longuement avec les différents services et en particulier les surveillants, les représentants des syndicats, et d’aborder les problèmes liés à l’incarcération. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la loi du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d’innocence et les droits des victimes qui a autorisé les députés et sénateurs à visiter à tout moment les locaux de garde à vue, les centres de rétention, les zones d’attente et les établissements pénitentiaires. Ce droit a été accordé aux parlementaires européens élus en France par la loi pénitentiaire du 24 novembre 2009.

La loi du 17 avril 2015 élargit ce droit de visite aux centres éducatifs fermés et permet désormais que les parlementaires soient accompagnés par des journalistes lors de leurs visites, à l’exception de celles concernant des locaux de garde à vue (article 719 du code de procédure pénale).